l'émotion sinon rien

Une existence mêlant l’esprit de Sylvain Tesson à l’élégance de l’âge d’or hollywoodien. Armée de ses carnets de notes et de son rouge à lèvres, Aline explore le globe et l’âme humaine.

Des volcans d’Auvergne aux sommets de l’Himalaya

D’aussi loin que je me souvienne, ma curiosité a été mon plus fidèle compagnon de route.

Petite, je vivais des émotions intenses grâce aux livres et au travers des histoires que je créais de toutes pièces, nichée dans une cabane au cœur de la forêt auvergnate. Une fois la majorité atteinte, j’ai enfin quitté la France pour partir explorer le vaste monde.

Après 3 ans passés à m’imprégner de la culture irlandaise, je me suis envolée vers les terres mystiques de l’Inde et les sommets enneigés du Népal pour réaliser mon rêve d’enfance : rendre visite à Sa Majesté l’Everest et rencontrer Sa Sainteté le Dalaï-lama. J’y ai vécu des instants d’une puissance exceptionnelle. Je me suis également heurtée violemment à ma condition de femme.

Puis, j’ai continué à enchaîner les destinations, sans réel objectif, inconsciente du changement qui s’opérait en moi.

C’est alors que le destin me força à l’immobilisme, suite à un accident survenu en Australie.

Pour la première fois, j’ai dû me faire face.

Les pages qui accueillaient mes souvenirs d’exploration se remplissaient dorénavant de questions et de ratures. Il était temps d’être celle qui se tournait vers l’intérieur.

Pour sortir de ma paralysie, je n’ai pas eu d’autre choix que de partir en quête de ce qui faisait réellement vibrer mon âme. Quels étaient les éléments du voyage qui me nourrissaient au-delà du simple fait de remplir mon passeport ? Fuyais-je un part sombre de moi-même à ne pas m’offrir d’instants suspendus ?

Après des heures passées à chercher la réponse dans les branches noueuses de l’eucalyptus en face de ma fenêtre, j’ai fini par comprendre. Je voyageais pour comprendre les histoires profondément enracinées qui façonnent une culture et qui élèvent la condition humaine. Je partais en quête de l’expérience universelle dans l’intimité du quotidien.

Rien n’est plus puissant qu’une bonne histoire. J’étais cette observatrice, qui voulait comprendre les symboliques cachées qui ont le pouvoir de faire parler nos émotions.

Un vent nouveau

Cette assignation à résidence a révélé une chose : la clé d’une transformation personnelle n’est pas dans la poursuite effrénée d’un résultat. La clé, c’est le voyage en lui-même.

J’ai donc décidé de suivre mes aspirations profondes et de transmettre aux femmes entrepreneures les clés pour créer une marque empathique qui conte fièrement leur histoire au reste du Monde.  Aujourd’hui, je suis en mesure d’apporter ma vision du monde et mes valeurs à celles qui souhaitent de faire de leur marque un voyage initiatique pour elles comme pour leur audience cible.

D’observatrice, je suis passée à invocatrice d’émotions, à Alchimiste de marque.

 Créer une marque, lancer son activité, ce n’est pas seulement répondre à l’appel de l’indépendance financière.

Créer une marque, c’est accepter d’être en Mue permanente, de devoir se confronter à ses croyances et aux limitations que l’on se pose.

C’est avoir une vision si puissante, qu’elle nous soutient à travers la peur et les phases de doutes. Lancer sa marque, c’est d’être OK avec l’échec parce que l’on sait que si cette forme de notre vision ne prend pas, nous aurons les ressources pour créer autre chose.

Lancer son activité, c’est s’ouvrir entièrement à l’idée que quelque chose de meilleur nous attend, individuellement et collectivement.

Parce que les femmes ont un potentiel créateur et spirituel extraordinaire et qu’elles ne devraient pas passer une vie entière à subir des croyances qui ne leur appartiennent pas alors qu’elles pourraient changer le Monde par leur émancipation.

Pourchasser la liberté dans l'art dans la poésie dans l'apprentissage dans le voyage dans l'échange partout

Ma mission

Infuser l’audace d’être soi dans chaque mission avec mes clientes. Accompagner les entrepreneures à s’affirmer grâce à leur marque.

Leur donner les clés pour déconstruire leurs croyances et créer hors des sentiers battus.

Ma vision

Une génération capable de mêler art, psychologie et vulnérabilité pour donner du sens aux stratégies de communication.

Que les entreprises et les artistes endossent le rôle de conteurs des temps modernes.

 
 

Aline c'est aussi

K5Sz2oPQ

Une passionnée de l’esthétique et l’opulence des années 1920 à 1950. Je suis l’un des membres fondateurs de l’association Le Défilé du Nylon qui propose des événements de médiation culturelle autour de la mode vintage.

Une âme nomade. Plusieurs fois expatriée en Irlande, Asie ou Australie, le voyage fait partie intégrante de mon mode de vie. En train, à pied, à cheval, les kilomètres parcourus infusent mon écriture.

Une fan invétérée de musique, notamment des sous-genres plus ou moins obscurs du punk rock, du garage 60’s et des grands classiques de Bollywood. Chez moi, pas un mois ne se déroule sans concerts.

Une élève de la philosophie du bouddhisme tibétain. C’est un univers dans lequel je suis plongée depuis la plus tendre enfance et que j’ai fait le choix de découvrir plus en profondeur au cours de mes voyages récurrents dans l’Himalaya.

parutions