À propos

Une vie mêlant l’esprit de Sylvain Tesson à l’élégance de Gatsby le Magnifique. Armée de ses carnets de notes et de son rouge à lèvres, Aline explore à la fois le globe, le passé et l’âme humaine.

Des volcans d’Auvergne aux sommets de l’Himalaya

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu soif d’aventure.

Petite, je vivais des émotions intenses grâce aux livres et au travers des histoires que je créais de toutes pièces, nichée dans une cabane au cœur de la forêt auvergnate. Une fois la majorité atteinte, j’ai enfin quitté la France pour partir explorer le vaste monde. Après 3 ans passés à découvrir l’Irlande, je me suis envolée vers les terres mystiques de l’Inde et les sommets enneigés du Népal pour réaliser mon rêve d’enfance : rendre visite à Sa Majesté l’Everest et rencontrer Sa Sainteté le Dalaï-lama.

Ces deux rencontres « au sommet » ont chamboulé ma perception de la vie et ont ouvert le champ des possibles. Pourtant, j’ai continué à enchaîner les destinations, sans réel objectif, inconsciente du changement qui s’opérait en moi.

Après 6 années de voyage, mon quotidien si enviable sur Instagram me semblait de plus en plus vide de sens. Les horizons finissaient par se ressembler, les plats exotiques devenaient fades, et chaque nouvelle rencontre effaçait la précédente. Comme l’a si justement dit Mark Manson : « La liberté absolue, si elle procure des opportunités de créer du sens, ne veut rien dire en elle-même. »

Errances existentielles de l’autre côté du globe

 

C’est alors que le destin me força à l’immobilisme, suite à un accident survenu en Australie. Impossible pour moi de m’envoler vers Bali comme prévu. Frustrée, je me suis retrouvée à noircir des cahiers d’interrogations. Moi qui avais toujours été si déterminée dans mes choix, le doute me clouait dorénavant sur place à l’autre bout de la planète, la boule au ventre.

 

J’avais peur.

 

Peur de faire les mauvais choix pour la suite, peur de passer à côté de mon existence, peur d’errer sans véritable but.

 

Mes carnets de voyage se sont soudainement transformés en journaux intimes.

 

Pour la première fois, j’ai dû me faire face.

 

Les pages qui accueillaient mes souvenirs d’exploration se remplissaient dorénavant de questions et de ratures.

 

Pour sortir de ma paralysie, je n’ai pas eu d’autre choix que de partir en quête de ce qui faisait réellement vibrer mon âme. Quels étaient les éléments du voyage qui me nourrissaient au-delà du simple fait de remplir mon passeport ? Après des heures passées à chercher la réponse dans les branches noueuses de l’eucalyptus en face de ma fenêtre, j’ai fini par comprendre. Je voyageais pour comprendre les histoires profondément enracinées qui façonnent une culture et qui élèvent la condition humaine. Rien n’est plus puissant qu’une bonne histoire. J’étais cette observatrice, qui voulait comprendre les symboliques cachées qui ont le pouvoir de faire parler nos émotions.

Un vent nouveau

Cette assignation à résidence a révélé une chose : l’extraordinaire se trouve dans chaque recoin de notre quotidien. Peu importe que nous soyons dans l’Himalaya ou à Clermont-Ferrand.

 

Toute expérience n’est qu’une question de perception.

 

Chaque action de notre vie est liée à l’histoire que nous souhaitons raconter. Voyager n’est qu’une option parmi tant d’autres. Notre histoire se raconte dans le choix d’un restaurant à côté de chez soi, d’un vêtement, d’un film à voir ou même dans un stylo Cartier plaqué or trouvé chez un antiquaire (true story).

 

J’ai donc décidé de suivre mes aspirations profondes et de vivre de l’écriture, mon fidèle compagnon de route. Finalement, ces années d’itinérance passées à collectionner des fragments de vie, des émotions fortes et des histoires intimes, sont autant de clés pour comprendre les désirs, les peurs, les rêves et les motivations de mes semblables. Aujourd’hui, je suis en mesure d’apporter ma vision du monde et mes valeurs aux entreprises qui souhaitent embarquer leurs clients dans une aventure des sens.

 

D’observatrice, je suis passée à artisane des émotions.

 

Ma soif d’aventure ne m’a pas pour autant quittée. Je parcours désormais le monde avec la mission de révéler les histoires des personnes et des entreprises qui œuvrent à sublimer notre quotidien.

Ma Mission

Écrire des textes qui élèvent le lecteur au-delà de son quotidien et souligner la beauté de l’existence.

Ma Vision

Une génération capable de mêler art, psychologie et vulnérabilité pour donner du sens aux stratégies de communication. Que les entreprises et les artistes endossent le rôle de conteurs des temps modernes.

Ma Promesse

Faire transparaître l’authenticité et l’originalité de la voix de mes clients et collaborateurs. Co-créer des contenus.

Ma Citation Fétiche

« Impossible est juste une opinion »

Aline c’est aussi 

Une passion dévorante pour l’esthétique des années 1920 à 1950. Aline est l’un des membres fondateurs de l’association Le Défilé du Nylon qui propose des événements de médiation culturelle autour de la mode vintage

L’auteure du blog PinUp Abroad où elle relate à cœur ouvert ses aventures autour de la planète et donne quelques conseils. Le site est à la fois en français et en anglais pour échanger avec les lecteurs venus de tous les horizons.

Une fan invétérée de musique, notamment des sous-genres obscurs du punk rock, du hip-hop et des grands classiques de Bollywood.

Un élève de la philosophie du bouddhisme tibétain. C’est un univers dans lequel elle est plongée depuis la plus tendre enfance et qu’elle a fait le choix de découvrir plus en profondeur au cours de ses voyages dans l’Himalaya.

Plus d'informations ...

9 + 12 =