4 étapes pour définir votre personnalité de marque sans tomber dans le cliché

Définir la personnalité de sa marque est une étape cruciale dans la création d’une identité impactante. Doter une marque de traits de caractère précis la rendra plus humaine. Les consommateurs se sentiront concernés par son message et ses valeurs. Ils auront l’impression d’échanger avec un seul interlocuteur. Une personnalité de marque clairement définie va générer de l’attachement chez son audience. Pourtant, la création d’une identité de marque représente un défi de taille pour les entreprises qui manquent parfois de sensibilité et d’une vision globale. Voici 5 exercices simples et ludiques pour définir une personnalité de marque authentique sans tomber dans le cliché.

1. Jouer avec les archétypes

 

Un excellent point de départ

 

D’après le psychiatre suisse Carl Gustave Jung, l’ensemble des récits racontés par l’Homme ont une trame similaire et les mêmes personnages familiers. C’est ce qu’il a appelé les archétypes. Les archétypes sont donc des symboles primitifs intégrés dans l’inconscient collectif. Ils restent cohérents dans la durée car ils représentent des valeurs, des traits et des motivations intrinsèques à la nature humaine.

En branding, les archétypes sont utilisés pour guider et renforcer l’histoire d’une marque. Le choix d’un archétype peut aider votre marque à établir un lien fort avec ses clients. C’est également un excellent moyen de se démarquer de la concurrence et de laisser une impression durable sur les clients potentiels. Comment souhaiteriez-vous être perçu par votre cible ?

Tout d’abord, dressez la liste des commentaires que vous aimeriez recevoir de la part de votre client idéal. Quels termes emploierait-il ? Quels adjectifs ? Vous pouvez vous inspirer d’entreprises dont l’image vous fait rêver et vous demander quels types de besoins elle comble. Ensuite, trouvez de quel archétype vos réponses se rapprochent le plus. Est-elle plutôt comme Chanel et l’archétype amoureux, Jeep et l’archétype explorateur ou encore Hello Kitty et l’innocent ?

En vous mettant à la place de votre client, vous aurez déjà résolu le premier mystère du branding : positionner votre communication du point de vue de la demande plutôt que de l’offre.

 

Ajouter de la nuance

 

Vous avez trouvé l’archétype qui correspond le mieux à l’image de votre marque. Très bien. L’étape suivante vous invite à apporter de la nuance pour éviter le cliché et rendre votre identité plus humaine. Pour cela, il est impératif de lutter contre les stéréotypes.

Considérer votre marque comme un personnage de roman, il faut qu’il soit motivé et motivant, qu’il ait des buts, des peurs et des frustrations afin qu’il procure une dimension « vivante » à votre histoire.

Pour créer cette authenticité tant recherchée en branding, misez sur la subversion ou la contradiction. Saupoudrez votre archétype encore trop lisse d’une pointe de paradoxe. Trouver le petit défaut qui attendrira vos clients, celui qu’ils ne pourront pas s’empêcher de s’identifier.

2. Mettre en scène votre marque

 

Maintenant que vous avez le socle de la personnalité de votre marque, vous devez continuer à creuser ses nuances et dénicher ce qui fait d’elle une marque authentique. Ce troisième exercice est aussi utilisé par les romanciers pour développer leurs personnages principaux : mettre en scène la personnalité de sa marque.

Il est temps de laisser libre cours à votre imagination et de trouver les réactions que cette personnalité pourrait avoir dans des situations données. Envisagez votre marque comme une personne à part entière.

Gardez en tête que vous ne pouvez et que vous ne devez pas plaire à tout le monde. La personnalité de votre marque se construit avec son client cible en ligne de mire. Voici quelques pistes de réflexion :

  • Si votre marque avait le coup de foudre pour votre client cible, que ferait-elle pour le charmer ?
  • Quel type de musique votre marque écoute-t-elle quand elle est triste ?
  • Quel est son lieu de vacances préféré ?
  • Quel personnage de roman est le plus proche de la personnalité de votre marque ?
  • Quelle est la tenue emblématique de votre marque ?
  • Quel est le vilain défaut de votre marque ? Son péché mignon ?

Ces questions paraissent futiles, mais croyez-moi, elles vont grandement vous aider à avoir une vision de plus en plus précise de ce qu’est votre marque et de ce qu’elle n’est pas.

 

3. Ajouter une pointe d’émotion pour définir votre personnalité de marque

 

Votre clientèle cible est chaque joue exposée à des milliers de messages différents. Pour ne pas avoir à peser le pour et le contre à chaque achat, le réflexe des consommateurs est de choisir une marque à l’émotion. Vos futurs clients n’achèteront pas votre produit ou service pour ses caractéristiques pratiques, mais pour son « pourquoi », la raison profonde de sa création.

Ce dernier exercice pour définir votre personnalité de marque est sûrement le plus important tout en étant le plus subtil.

Récapitulons : vous avez choisi un archétype qui correspond à l’image de votre marque, vous avez ensuite apporté de la nuance avec une touche de paradoxe et de subversion. Enfin, vous avez mis en scène votre marque pour développer encore plus la profondeur de sa personnalité.

La prochaine étape est d’associer des émotions à cette personnalité déjà bien définie. Une identité forte construite autour de l’émotion permet de tisser des liens avec vos clients. Ils auront ainsi le sentiment de connaître la marque aussi bien qu’un proche.

Par exemple, j’ai créé une marque qui se base sur l’archétype du héros, pour qu’il ne soit pas trop lisse j’ai saupoudré sa personnalité d’une pointe d’arrogance. Je sais qu’elle veut être la meilleure dans toute situation tout en étant très loyale et foncièrement bonne.

Pour ajouter de l’émotion à ma marque, je choisis de lui associer l’optimisme, la rage de vaincre et de la provocation.

Une fois de plus, mon exemple de marque ne sera pas apprécié par tout le monde. Il sera pourtant adulé par un segment de consommateurs qui se sent inspiré par ce type de profil qui les pousse toujours à aller de l’avant. Ma marque pourrait être un coach sportif, une marque de voiture ou même une barre de céréale qui donne du courage pour affronter la journée.

 

4. Créer une moodboard

 

Il est dorénavant temps de concrétiser notre personnalité de marque avec une moodboard. Commencez par mettre votre logo ou le nom de votre marque au centre. Choisissez ensuite des couleurs, des images, des citations qui collent à la sensation que vous procure votre marque. Le terme « sensation » ou « impression » est important, car une fois de plus, nous voulons nous éloigner du cliché. N’ayez pas peur de suivre votre intuition, choisissez sans trop réfléchir.

Soyez créatif et n’ayez pas peur d’aller puiser de l’inspiration auprès de vos marques favorites pour découvrir pourquoi vous les appréciez tant. La compréhension de votre propre histoire est cruciale pour vous démarquer et proposer une approche unique dans votre secteur.

 

 

Le seul moyen de créer un produit ou service mémorable, unique et engageant est d’investir dans la création d’une personnalité de marque. La plus grosse étape de réflexion de votre branding est dorénavant passée. Grâce à ce travail de fond, vous pouvez maintenant développer votre brand voice, votre identité visuelle et votre stratégie de contenu en cohérence avec votre identité de marque. Beau travail, je vous félicite d’avoir construit une marque impactante, humaine et authentique !

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire plus tard ? Pin-it !